fbpx
Vitalcare Production Distribution et Logistique
Suivez nous sur

Facteurs de risque des cancers colorectaux

Facteurs de risque des cancers colorectaux

Les cancers colorectaux sont favorisés par la coexistence de plusieurs facteurs de risque chez une même personne. Les facteurs de risque les plus importants sont modifiables notamment ceux liés à notre alimentation et notre mode de vie en revanche les facteurs de risque liés à l’âge, à la génétique et à l’hérédité ne sont malheureusement pas modifiables.

  • L’âge :

Chez l’homme comme chez la femme, le risque de la maladie commence à s’élever à partir de 50 ans.

Et plus en avance dans l’âge, plus la fréquence de risque de survenue d’un cancer colorectal augmente. En Algérie, 5% des cancers colorectaux surviennent avant 50 ans [1].

  • Le surpoids et l’obésité

La présence d’une graisse abdominale (dans le ventre) augmente le risque de cancer colorectal plus qu’un Index de masse corporel élevé.

  • La sédentarité et l’activité physique

Une activité légère apporte déjà une réduction du risque de cancer du côlon alors qu’une pratique d’une activité physique régulière et intense, permettrait une réduction du risque jusqu’à 40 à 50 % par rapport aux personnes sédentaires.

  • Le régime alimentaire [2]  

Les connaissances scientifiques acquises sur le rôle prépondérant de l’alimentation dans les cancers colorectaux ont permis de déterminer comment celle-ci pouvait augmenter ou diminuer le risque de ce cancer.

  • La consommation de viande rouge (en particulier de bœuf), de viande transformée (par salaison, fumage…) et de charcuterie augmente le risque de cancers colorectaux.
  • Plus une alimentation est riche en calories, riche en graisses et pauvre en fibres, plus elle est liée à une augmentation du risque de cancer colorectal.
  • Les fibres contenues dans les céréales complètes diminuent le risque de cancers colorectaux, tout comme les produits laitiers, grâce au calcium qu’ils contiennent.
  • Les légumes frais (non féculents) et les fruits, le poisson, les aliments contenant de la vitamine C et les aliments contenant de la vitamine D (poissons gras, champignons, lait…) seraient bénéfiques.
  • La consommation d’alcool et le tabagisme
  • La consommation d’alcool augmente le risque de cancer colorectal, Le vin, la bière ou les alcools forts sont concernés de la même manière.
  • Le tabagisme augmente modérément le risque de cancer colorectal, en particulier de cancer du rectum. Ce risque est proportionnel à la durée d’exposition et au nombre de cigarettes par jour.
  • L’exposition à l’amiante
  • L’exposition s’est prolongée à l’amiante en milieu professionnel sur de nombreuses années est associée la survenue de cancer colorectal, notamment le cancer du côlon. [3]
  • L’hérédité et la génétique
  • Le cancer colorectal survient sur un terrain familial prédisposé dans 15% des cas.
  • La survenue d’un cancer colorectal chez un ou plusieurs parents du premier degré (père, mère, frère ou sœur) avant l’âge de 50 ans major le risque.
  • Une mutation génétique est liée à 5% des cas de cancer colorectaux. On dénombre 02 formes :
  • La polypose adénomateuse familiale, liée à la mutation de gènes (APC, MUYTH) responsable de l’apparition de centaines, voire de milliers de polypes colorectaux à l’âge adulte. En l’absence de traitement de ces polypes, le risque de cancer colorectal atteint les 100 %.
  • Le syndrome de Lynch, ou cancer héréditaire du côlon sans polypose, se caractérise par des anomalies de gènes. Le risque est de 80 % de cancer colorectal chez ces personnes.
  • Des maladies pré-disposantes

Les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI) sévères et évoluent depuis plus de 10 ans, comme la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique, augmentent le risque de cancer colorectal. Souvent ces personnes bénéficient d’un suivi individuel.

Références :

  1. N. Kaddache, Diagnostic clinique et endoscopique, journal algérien de gastroentérologie N°9 15-22
  2. IARC : Colorectal Cancer Screening, IARC Handb Cancer Prev. (2019)17:1–300,
  3. Launoy G. Épidémiologie du cancer colorectal. EMC – Gastro-entérologie 2019 ; 14(1) : 1-6.

Related Posts